UMR CNRS 7263 - IRD 237 - FR CNRS 3098

Institut Méditerranéen de Biodiversité et d'Ecologie marine et continentale (IMBE)

Equipe : Mutagenèse et Toxicologie Environnementale

La persistaPoster résumé équipe Moreaunce d’une espèce dans un environnement donné dépend de sa sensibilité, de sa vulnérabilité et de sa capacité à s’adapter aux changements. Cette persistance varie en fonction de la tolérance physiologique et du patrimoine génétique de l’espèce. Ainsi, les mécanismes adaptatifs des organismes constituent une réponse intégrative à une combinaison de stress. D’autre part, les variations de l’état de stress physiologique des organismes peuvent affecter le potentiel adaptatif des espèces. Les mécanismes par lesquels la combinaison de stress environnementaux est traduite en une réponse physiologique capable de modifier les performances de l’organisme, ainsi que la valeur sélective et la survie des populations en milieu naturel, sont encore mal connus.

Les objectifs de l’équipe sont d’améliorer la compréhension des mécanismes métaboliques et physiologiques élaborés par les organismes pour faire face aux contraintes environnementales. Les travaux s’effectuent selon une démarche multidisciplinaire qui vise à identifier des réponses biologiques face aux polluants (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques, Amines Aromatiques, Nitroarènes, Eléments Traces Métalliques, Polychlorobiphényls …), notamment face aux mutagènes environnementaux et aux nouveaux contaminants (nanoparticules, produits pharmaceutiques). Basés sur une approche « multimarqueurs » (moléculaires, cellulaires, histologiques et physiologiques), les travaux s’appuient sur des organismes modèles allant de la bactérie jusqu’aux vertébrés en passant par des invertébrés.