UMR_S 911 INSERM - plateforme pharmacocinétique

Center de Recherche en Oncologie biologique et Oncopharmacologie (CRO2)

Plateforme Pharmacocinétique : Simulation & Modelling : Adaptive Response for Therapeutics in Cancer (SMARTc).

photo smartcNotre activité de Recherche est axée autour du contrôle de la variabilité pharmacocinétique, et de l’optimisation des protocoles thérapeutiques reposant sur l’association de plusieurs médicaments, avec une forte spécialisation dans le domaine des médicaments anticancéreux : cytotoxiques ou thérapies ciblées. Il s’agit d’une recherche de transfert, qui par essence nécessite de fortes collaborations avec les équipes cliniques hospitalières et les partenaires de l’industrie pharmaceutique.

Cette activité repose sur le développement et l’intégration d’outils issus des sciences mathématiques appliqués au domaine du médicament, ou pharmacométrie.  Le développement de modèles biomathématiques décrivant les processus pharmacocinétiques et leur impact pharmacodynamique (toxicité, efficacité) permet en retour de proposer une modalité optimale d’utilisation des thérapeutiques afin de contrôler et d’améliorer la balance efficacité/toxicité chez le patient atteint de cancer.

Cette activité repose sur 3 sous-groupes de recherche au sein de la plate-forme SMARTc : le groupe « Modelling & Simulation », le groupe « PK Expérimentale », et enfin  le groupe « PK Translationnelle ».

Plus précisément, les principales thématiques de recherche de l’unité SMARTc sont :

  • Le développement de modèles PK/PD pour déterminer la séquence optimale d’association entre les antiangiogéniques et la chimiothérapie dans les cancers du sein et en oncologie thoracique.
  • Le développement de modèles mathématiques décrivant l’essaimage métastatique et l’impact des traitements sur celui-ci.
  • Le développement d’outils mathématiques pilotant l’administration de polychimiothérapies par des modèles de contrainte.
  • Le développement de modèles mathématiques optimisant la mise en place des chimiothérapies dites métronomiques.
  • Le développement de stratégies de suivi thérapeutique pharmacologique permettant de cibler les schémas posologiques de cytotoxiques majeurs (5-FU), de thérapies ciblées (TKIs) et de biothérapies (bévacizumab, cetuximab).
  • Le développement de formes vectorielles permettant de réduire la variabilité pharmacocinétique d’anticancéreux via le recours au ciblage actif et passif des molécules.
Fichier attachéTaille
PDF icon annuaire_recherche_2013_2014_cro2.pdf1010.14 Ko