Une faculté engagée

Les engagements de la faculté de Pharmacie

Œuvrer à l’amélioration permanente du cadre de vie et du bien-être de tous les acteurs de la faculté est une condition importante pour optimiser la qualité de notre recherche et de notre formation. Durant ces 5 années, nous avons créé des lieux de « Bien-faire ensemble » mais aussi des lieux de «Bien-vivre ensemble ».

Dans le cadre du Schéma Directeur du Handicap, nous mettons progressivement aux normes notre bâtiment concernant l’accessibilité pour les Personnes à Mobilité Réduite.

Nous avons aussi implanté des espaces pédagogiques dits informels, comme « Pharmagora » ou le « Patio » avec son nouveau jardin botanique, qui constituent des zones d’échanges et de convivialité favorisant le bien-vivre ensemble. 
Grâce au rôle moteur joué par le Master PRNT et l’association Eco-Univ13, notre faculté s’est distinguée autour de différentes actions dans les domaines du développement durable et de l’éco-citoyenneté. La plus emblématique est la création d’une charte Eco-citoyenne retenue par l’université comme un des critères de performance de notre UFR. Dans le cadre de la politique de Développement Durable et du plan vert d’AMU, nous avons également été lauréats de plusieurs défis centrés sur la défense de la biodiversité et sur des actions de communication permettant de sensibiliser les usagers au respect de l’environnement et au développement durable (affiches, stands, vidéo clip, micro-trottoir, opérations patio Net, charte du fumeur, …).  Cet engagement remarquable a conduit la direction d’AMU à retenir la Faculté de Pharmacie comme site expérimental pilote pour mettre en place un Système de Management de l’Energie, avec comme ambition d’obtenir la certification ISO 50001, pour assurer la maîtrise des performances énergétiques de notre IGH.

En signant la charte « Egalité entre les femmes et les hommes », la faculté s’est engagée à intégrer à tous les projets de l’établissement la dimension de l’égalité entre les sexes, à lutter contre les violences et les discriminations de genre et à lutter contre les stéréotypes.

Offrir à tous les acteurs de la faculté les meilleures chances d’épanouissement a été le moteur de la dynamique humaine de l’établissement, car c’est ensemble que nous construisons l’histoire de notre faculté et de notre profession.